Archives du tag ‘numérique

iPhone en BD! Trois suggestions d’application.

jeudi, février 4th, 2010

Certains le savent déjà, je possède, comme cinquante-huit millions de personnes sur la planète, un iPhone. J’y ai trouvé pour vous quelques applications qui pourraient intéresser les bédéphiles.

Ma première suggestion est un tantinet en retard, mais je vous la fais tout de même, car elle est riche en contenu. Il s’agit de l’application Angoulême 2010. Elle présente les cinquante-huit finalistes de cette année. Vous pouvez télécharger dans votre appareil les premières pages de tous ces albums. Très intéressant pour faire une présélection de vos achats. Vous pouviez également voter pour l’album que vous préfériez, mais le prix a déjà été remis. Je serai plus ponctuel l’an prochain pour vous communiquer l’information.

Ma deuxième suggestion est une bande dessinée offerte gratuitement par BDTouch. Ce n’est évidemment pas par pur altruisme qu’ils le font, mais pour stimuler la vente des tomes suivants. C’est un procédé commercial très honnête. C’est Aldebaran, tome un du premier cycle de la série comprenant jusqu’à maintenant onze albums. C’est l’histoire d’humains fondant une colonie sur une autre planète ressemblante à la Terre. Il s’y passe d’étranges choses dans ce monde qu’ils croyaient connaître. J’ai commencé à la lire et je la trouve plutôt intéressante. Je vous en ferai peut-être une critique prochainement même si la première édition date de 1990.

La dernière suggestion de cette chronique est l’application Canal BD. Elle nous offre une boutique en ligne, une rubrique actualités, les meilleurs vendeurs de la semaine, les nouveautés en librairie et en format numérique et un reader électronique pour leurs bandes dessinées qui est simple et efficace. C’est intéressant d’y fouiller et de la consulter régulièrement.

[Liste de toutes les critiques de ce blogue] [Liste de toutes les chroniques de ce blogue]

Lucky Luke versus George W. Bush

samedi, janvier 23rd, 2010

Levez la main tous ceux d’entre vous qui n’aiment pas Lucky Luck. Et maintenant, ceux qui n’aiment pas la politique. Vous êtes plus nombreux. Et maintenant ceux qui n’aiment pas Georges W. Bush. Ooooooh! Impressionnant. Pratiquement personne ne l’aime et je partage votre dédain. Les auteurs de L’homme de Washington ne se gênent pas pour lui donner le mauvais rôle dans cette bande dessinée. J’ironiserais en vous affirmant que je ne comprends pas pourquoi.

J’ai acheté cette bande dessinée sous forme d’application pour mon iPhone. Elle se lit sur une plateforme développée par Anuman Interactive se nommant BD Touch. Vous pouvez lire mon billet intitulé Des bandes dessinées dématérialisées sur iPhone si ce n’est pas déjà fait pour avoir un aperçu de son fonctionnement; ou plutôt de son malfonctionnement. Cette application est en effet très peu agréable à utiliser.

C’est ma première expérience de lecture d’une bande dessinée sur un petit écran de moins de trois pouces de diagonale. Les cases défilent les unes après les autres. La dynamique est différente, mais on s’y fait. Et dès que les petits irritants de la configuration de BD Touch sont passés, le plaisir de lire un bon Lucky Luke s’installe.

L’histoire, sans faire évoluer le genre, est aussi bien construite que les albums précédents. Il faut dire que toutes les limites de ce type d’albums ont été explorées et qu’il est difficile de réinventer la roue. Cette fois-ci, nous y retrouvons notre vaillant cowboy solitaire prêt à servir sa patrie pour y apporter un peu d’ordre. Ce sont les hommes politiques de Washington qui ne lui demandent rien de moins que de sauver la démocratie de l’infâme politicien véreux Perry Camby, la caricature de Bush qui veut voler l’élection présidentielle et engage un tueur à gages pour éliminer son principal adversaire démocrate.

Le récit est rempli des références à la politique et à la culture américaine actuelles. Toutes ces petites apparitions représentant plusieurs personnalités people nous gardent dans l’histoire à la recherche du suivant. Cette technique d’introduction de personnages contemporains dans une histoire se déroulant dans le passé pour créer des situations cocasses est toujours très efficace lorsqu’il est maitrisé.

Les grands absents de cet album sont Rantanplan et les frères Dalton. Ce petit chien maladroit pouvait à lui seul faire tenir la sauce d’un album par ses commentaires absurdes. Pour ce qui est des Dalton, nous pouvons comprendre qu’il était plutôt difficile de les insérer dans cette histoire. Ce sera pour le prochain album peut-être.

Je dois souligner le travail d’illustration de Achdé. Fort de ses trois albums du Lonesome Cowboy dessinés pour Lucky Comic, il a su s’approprier les traits qui caractérisaient ce légendaire personnage. Contrairement à son album des Canayens de Montroyal les cases sont pleines de détails et de style. J’ai toujours aimé ces cases où tout est de la même couleur; particulièrement les rouges flamboyantes.

Je ne lirais pas plusieurs albums de suite, mais l’espace d’un moment je me suis permis d’être bon public et de renouer avec les plaisirs de mon enfance; version iPhone. Je ne le regrette pas un instant. C’est un achat pour les amateurs.

I’m a poor lonesome blogueur…

[Liste de toutes les critiques de ce blogue] [Liste de toutes les chroniques de ce blogue]

L’avenir de la bande dessinée en… numérique?

vendredi, janvier 15th, 2010

2010 sera, selon les analystes, l’année charnière qui fera basculer le monde littéraire vers le livre numérique. Ils ont souvent annoncé la mort du livre papier, mais cette fois-ci semble la bonne. Du moins la bonne pour l’adoption du livre numérique par les lecteurs. Tous les intervenants s’entendent maintenant pour dire qu’il n’y aura pas de mort proprement dire du livre papier, mais plutôt une évolution de cette industrie vers des petits tirages et des produits complémentaires. Pour le moment ce qui nous est offert comme lecteur « Reader » est plutôt limité, mais avec l’arrivée des tablettes électroniques tout devrait s’accélérer. Je vous invite à visionner ce petit vidéo pour avoir un aperçu des possibilités de ces nouveaux supports électroniques. Ici, on nous présente ce que pourraient être les magazines dans un avenir très rapproché. J’imagine très bien une bande dessinée sur cet eMagazine. C’est en langue anglaise, mais nous pouvons facilement comprendre de ce qu’il est question.

[Liste de toutes les critiques de ce blogue] [Liste de toutes les chroniques de ce blogue]

Liste de toutes les critiques de ce blogue

vendredi, janvier 1st, 2010

Voici la liste de tous les albums et les blogues critiqués que vous trouverez sur ce blogue.

A

B

Blog d’Hugo

C

Canayens de Montroyal, les

D

E

Encyclopédie DeKessé, l’

F

Front T.1, le

Front T.2, le

G

H

Happy Sex

Histoires d’hiver

I

J

Jimmy et le Bigfoot

K

L

Lucky Luke, L’homme de Washington

M

Magasin Général T5, Montréal

N

O

Ostie d’chat, l’

P

Petit illustré, le

Pinocchio

Q

R

S

Signe de la Lune, le

T

Trois Ombres

U

V

W

X

Y

Z

Toutes les chroniques de ce blogue

vendredi, janvier 1st, 2010

Le 23e festival de la bande dessinée francophone de Québec, une programmation bien étoffée. Du 7 au 11 avril.

d’heure en heure … La démonstration que la bande dessinée au Québec est en bonne santé

Emre Orhun nous prépare un album pour l’automne

Un monde de bulles, un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer.

Party de financement pour Les 48 heures de la bande dessinée de Montréal

iPhone en BD! Trois suggestions d’application.

L’arrivée du iPad de Apple chamboulera le monde de la BD!!

SAFARIR recherche des bédéistes

L’avenir de la bande dessinée en… numérique?

Des bandes dessinées dématérialisées sur iPhone

Ils osent parler de BD dans le Devoir!